Cela a commencé frénétiquement à l’âge de 11 ans, c’était une enfant qui ne quittait jamais ses crayons et qui ne connaissait pas l’ennui. Adolescente, elle était persuadée de sa voie : Les Beaux-Arts. Étudiante, elle ne fait pas l'unanimité. Mais elle prend une énorme claque : elle travaille dans le secteur social auprès de personnes handicapés mentales. Elle s’intéressera à ce que ressent l’Autre. Qui est-il ce grand Autre ? L’autre, ce familier et cet inconnu. Elle lit beaucoup d'ouvrages de psychologie. Son travail se tournera entièrement autour de la représentation de la folie, de sa propre folie, celle de ses proches, et de ses expériences professionnelles avec des personnes fragilisées. C’est tout naturellement qu’elle est devenue art-thérapeute.

En 2015, elle s’est installée en Vendée, terre de ses racines familiales. Elle a retrouvé la beauté de la ruralité et de la nature. Aujourd’hui, son travail est autobiographique, axé sur une vie intérieure riche. Elle crée instinctivement des images mentales organiques. Elle utilise la peinture, le dessin, la gravure comme bon lui semble.

Mélodie Lutton, l'expressionnisme magique

Dans les carnets de Malte Laurids Brigge, le poète Rilke écrit : « les vers ne sont pas, comme on le croit, des sentiments (…), ce sont des expériences ».

 

Natures vivantes, poèmes gravés, dessymphonies : à travers des techniques aussi variées que la gravure eau-forte, le dessin, la peinture et la vidéo, Mélodie Lutton illustre à merveille l'intuition de Rilke : si ses œuvres sont traversées de sentiments, d'émotions fulgurantes, ce sont des émotions transmutées, transfigurées.

 

On y croise des carnets de voyage écornés aux bords, des rires enlacés, le chat du foyer et le vendeur des rues mexicaines. Mais aussi Animorphes, Personnimages, détourés, transformés par la force du trait et la puissance de la couleur.

 

Mélodie Lutton n'est pas tant une « femme-girouette » qu'une « femme-boussole » : si l'aiguille de sa créativité frémit, ondule, fibrille, elle indique toujours la direction juste. Celle du Nord Magnétique. De l'émotion transfigurée. De la folle sagesse.


Florence Bentéjac,

poète, auteure, et bonne cuisinière. Novembre 2017

 « Votre travail n’est pas heureux, votre travail n’est pas malheureux, il est indigné !»

Anonyme, juin 2019.
                                                                                                  


 

 

Entre traduction et silence

Mélodie Lutton a recours à une transculturation hybride et grotesque, une tension palpitante entre animalité et vigilance.

Entre aller et venir, de l'identité à l'altérité, cela génère des relations et questions : comment prendre distance de ma propre position, de ma culture et de mon étrangeté à la fois?.

 

Néli Ruzic, artiste et enseignante.

Extrait du texte de l'exposition "

Sin Titulo, Sans Titre. Ohne titel."

La Esmeralda, Mexico, D.F. 2010.

© 2019 crée par Mélodie Lutton
Artiste-plasticienne - Illustratrice
La Roche-Sur-Yon, Vendée, France
melodielutton@hotmail.fr
06 04 17 31 22